• Maâlam, création 2013

    Des couteaux, pour se dépouiller par petits bouts d’elle-même, de son passé et de ses peurs. Un trapèze, pour s’élever loin des flammes consumant son espace vital. Maalâm est un solo de femme, né de ses entrailles, de son besoin viscéral de chercher son identité profonde, et de sa soif de liberté extrême…

 

Distribution

Conception Marlène Rubinelli Giordano
Chorégraphie Karin Vyncke
Interprétation Marlène Rubinelli Giordano et la participation de Marc Pareti
Composition musicale Bertrand Landhauser et Patrice Colet
Scénographie Yvett Rotscheid
Création et régie lumière Olivier Duris
Construction décor Daniel Doumergue
Assistant et régie plateau Marc Pareti
Régie son Jean-Paul Peyrat

Coproduction CODARTS, Rotterdam /ORCCA, Office Régional Culturel de Champagne-Ardenne / Agora, Pôle National des Arts du Cirque Boulazac Aquitaine / Coopérative De Rue et De Cirque 2r2c / Théâtre d’Arles, Scène conventionnée pour des écritures d’aujourd’hui

Avec les soutiens et aides à la résidence de la Coopérative De Rue et De Cirque / 2r2c, du Théâtre d’Arles Scène conventionnée pour des écritures d’aujourd’hui, de l’Espace Périphérique (Ville de Paris-Parc de la Villette), de la Verrerie d’Alès en Cévennes–Pôle National des Arts du Cirque Languedoc-Roussillon, d’Ilotopie/Le Citron Jaune-Centre National des Arts de la Rue/ Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Merci au CREAC-Pôle National des Arts du Cirque Méditerranée/Marseille, La Seyne-sur-Mer et au Théâtre Le Monfort/Paris pour la mise à disposition de salles de répétitions.

 

Stradda

Thomas Hahn / Avril 2014

« Si à la libération représentée se joignait un acte de libération artistique, « Maalâm » ferait l’effet d’une bombe. Mais Rubinelli-Giordano est moins une révolutionnaire qu’une chercheuse et elle développe dans la seconde partie, un rapport très réussi entre l’action, le fond, la forme, le geste, l’intensité et la poétique. »